Logo_MontrealstudiesMontrealstudies

Section


Immigration

Autorisations pour étudier au Canada


Formalités d'immigration
Les étudiants étrangers qui souhaitent entreprendre des études de plus de 6 mois à Montréal doivent obtenir des autorisations pour études auprès des gouvernements du Québec et du Canada. Ces documents sont obligatoires avant votre arrivée sur le sol canadien.
Stacks Image 71
Tous les programmes d'études ne sont pas accessibles aux étudiants de l'international. Depuis le 30 juin 2017, seuls les programmes d'études offerts par les établissements d'enseignement désignés sont ouverts aux étudiants étrangers.
La délivrance des autorisations pour études n'est pas automatique. Une vérification de votre admissibilité et la constitution minutieuse d’un dossier d’immigration pour études s’imposent. Des critères tels que le type d’études que vous suivrez, la durée de votre programme, votre capacité financière, des preuves que vous ne représentez pas un risque pour la santé ou la sécurité des canadiens, sont des éléments qui seront pris en compte pour l'évaluation de votre dossier.

Les délais pour l'obtention de ces formalités varient de 3 à 6 mois. Il est donc important de s'y prendre à l'avance et de s'assurer que vos demandes soient constituées correctement. Un dossier mal constitué ou incomplet entraîne des retards significatifs dans le temps de traitement des demandes d’immigration.

Si vous n’obtenez pas vos autorisations dans les temps, vous devrez repousser votre arrivée à Montréal et recommencer le processus à zéro.
Etudiants mineurs
Au Canada, l’âge de la majorité est une décision qui relève de chaque province et territoire. Au Québec, une personne est considérée majeure lorsqu’elle atteint l’âge de 18 ans.

Les enfants mineurs ont des conditions supplémentaires à respecter auprès du gouvernement du Québec. Ces conditions varient selon le pays de résidence et le statut de l’enfant mineur.

Pour le Québec, vous pouvez être admissible si vous êtes dans l’une des situations suivantes:

un enfant mineur accompagné de ses parents dont l’un détient un statut de travailleur temporaire ou d’étudiant étranger au Québec
un enfant mineur accompagné d’un seul parent
un enfant mineur qui sera pris en charge par une personne qui est citoyenne canadienne ou qui possède le statut de résident permanent
un enfant mineur qui a reçu une ordonnance d’émancipation reconnue d’une autorité compétente
un enfant mineur au moment de la demande mais qui aura 18 ans au moins un mois avant la date de début de son programme d’études au Québec
un enfant mineur au moment de la demande mais qui aura 18 ans moins d’un mois avant la date de début de son programme d’études au Québec
un enfant mineur non accompagné de ses parents et qui atteindra l’âge de la majorité après son arrivée au Québec

En plus des exigences du gouvernement québécois, vous devez également respecter les conditions particulières du gouvernement du Canada. Si vous êtes:

un enfant mineur âgé de moins de 17 ans: l’enfant mineur qui vient étudier au Canada sans être accompagné d’un parent ou d’un tuteur légal, doit être placé sous la garde d’un adult responsable résidant dans le pays (appelé gardien ou gardienne). Dans certaines situations, un gardien ou une gardienne peut être exigé pour les enfants âgés entre 17 ans et l’âge de la majorité de la province où se trouve l’établissement d’enseignement. Cette condition est laissée à la discrétion de l’agent d’immigration
un enfant mineur qui accompagne un de ses parents qui est autorisé à étudier ou travailler au Canada, vous pouvez étudier au Canada sans permis d’études aux niveaux préscolaire, primaire et secondaire
un enfant mineur d’un parent qui n’est pas autorisé à travailler ou étudier au Canada (exemple, un parent qui séjourne à titre de visiteur), vous devrez demander un permis d’études à partir de votre dernier pays de résidence permanente
Que faire après ses études à Montréal ?
Voici vos 3 options

Poursuivre ses études

à un cycle supérieur


Permis de travail post-diplôme

travailler après ses études


Résidence permanente du Canada

devenir résident permanent